j’aimerai que tu développes sur cette question. Difficile de trouver une raison de vivre. Mes doigts se posent sur les commandes et l’image rejoint mon idée, prenant ainsi tout son sens. On suit le héros dans sa quête de connaissances et de réponses. ... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. « Je suis une légende »…. Neville est le dernier humain vivant dans son quartier de Los Angeles à défaut d’en savoir plus. » - … PS:MAUPASSANT RESTE LE MEILLEUR(ex:PIERRO OU ENCORE LA MAIN))=). Je suis une légende Richard Matheson. Si au début du roman, les références à Bram Stocker sont nombreuses, c’est que Neville n’a d’autres sources d’informations sur les êtres qu’il combat que la littérature (il pille la bibliothèque). Né en 1926, Richard Matheson a débuté une carrière de journaliste avant de se tourner vers l'écriture. Mais petit à petit il devient autodidacte et devient capable de formuler des hypothèses crédibles à certaines questions qu’il se posait. C’est vraiment un personnage très touchant et terriblement humain, là où le monde est dominé par des vampires. » « Hazel Gaynor est une véritable conteuse qui sait illuminer chaque page que vous lisez. « Ils disent que je suis une héroïne, mais je ne mérite pas un tel honneur. Salut! En effet, suite à un évènement il va s’interroger sur les raisons de cette épidemie et sur les vampires. Un virus a décimé 90% de la population mondiale. Mais je ferai peut-être une exception, vu sous cet angle. Bref, son quotidien c’est de survivre. Mais compte tenu de la date de publication, on ne lui en tiendra pas rigueur. La nuit, il se cloître chez lui, pendant que les vampires assaillent sa maison. Pour le coup de la réplique de fin, je suis pas convaincu.. J’ai été personnellement bien plus saisi par la breveté et l’intensité de la réplique finale au sujet du chien, ou encore celle de la « montre arrêtée » … Je le conseille vraiment. En l’espace de quelques mois, les personnes atteintes se transforment en vampire en quête de sang. Je suis une légende, le livre audio de Richard MATHESON lu par Victor VESTIA, Philippe LE DEM, Frédéric SAUZAY, Barbara GRAU, Karin DE DEMO, à télécharger sans abonnement (Premier chapitre … Autour de lui gravitent des hommes, ni vivants ni morts, mais qui le traquent jusqu’au fond de sa demeure toutes les nuits… Je vois que vous êtes de plus en plus nombreux collégiens et lycéens à me suivre pour les résumé de livre, surtout pendant les vacances. L’histoire, sans trop spoiler est la suivante : Au milieu des années 70 une mystérieuse épidémie a décimé la population. Le style « journal de bord » avec plus ou moins des dates renforce le coté « je suis seul au monde ». Les créatures du livre sont des vampires et c’est important, dans le film c’est pas important (enfin on sait même pas que c’est des vampires). Je suis juste une jeune femme ordinaire qui accomplit son devoir. Waw, New York vide et sous la végétation, Ahh t’as vu, il fait du golf sur un porte-avion, OMG, Y z’ont tué l’chien… » Les scènes d’action du film sont douteuse, bruyante et digne d’un film d’Hollywood, alors que celle du livre sont tout bonnement saisissantes ! Il va donc s’équiper progressivement, s’instruire pour mieux étudier comment on devient vampire, et donc comment mieux lutter. Pourtant, le talent de Matheson nous permet de se prendre d’affection pour ce survivant. Notamment la dernière page est magnifique avec un vrai message. Son quotidien est très routinier. Le dessin, c'est une question de goûts et de couleurs ici ! Facebook. Plus I can get all the latest update through the... Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 2.0 France. Bref vraiment d’énormes différences. @Azariel : Le hic c’est que j’ai vu ce film qu’une fois à l’époque de sa sortie, donc …Clairement c’est pas une adaptation fidèle ca c’est un fait mais ça n’en demeure pas moins un excellent film. Je suis donc allé voir Je suis une légende dès sa sortie, après avoir lu le livre du coup, plein d’espoirs, tellement il m’avait plu. Oui, il était moderne pour l'époque, cela transparait très bien dans Je suis une légende. Rien des éléments différenciant du livre n’est dans le film. Je sais que cette phrase sortit de son contexte est stupide et ne révèle rien d’un quelconque génie. Un vrai coup de coeur. De toute façon, et même si le livre est court, il aurait été impossible de retransmettre en une heure et demi de film toute l’information et l’émotion qu’offre la lecture du roman. Et tout découlera de cela. Sinon je suis assez d’accord. Dans ce nouveau monde, il va essayer de survivre. Il a acquis sa renommée dans le monde de la science-fiction grâce à deux romans devenus des classiques du genre : Je suis une légende et L'homme qui rétrécit, tous deux adaptés au cinéma. » - Susan Meissner « C’est un chef-d’œuvre de la fiction historique. Robert Neville a perdu sa femme et sa fille. Pour moi, je suis une légende c'était surtout le film avec Will Smith sortit il y a quelques années, et qui était assez sympathique a voir mais qui manquait un peu de finalité. Je suis une légende (I Am Legend) est un film américain d'anticipation post-apocalyptique réalisé par Francis Lawrence, sorti le 14 décembre 2007. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction ou téléchargez la version eBook. Par contre, chose importante à noter, il s’agit pour nous d’une version traduite, et même si le travail d’interprétation est plutôt réussi, ce n’est pas l’oeuvre originale de Matheson en anglais… Je suis une légende, Richard Matheson, célèbre auteur (et scénariste) américain de science fiction à l'origine journaliste, publiait en 1954 -en pleine guerre froide-, à l'âge de 28 ans, l'un de ses romans culte aux côtés de \"L'homme qui rétrécit\", adapté au cinéma à 3 reprises (voir ci-dessous*), bien avant \"La route\" de Cormac Mc Carthy, . <3<3<3<3<3< Rebirth - Chapitre 184 Rebirth - Chapitre 186 Bonjour à tous. Modifié et personnalisé par Kameyoko (compte Google) Le message n’est pas le même, la conclusion n’ont plus. Pourtant j’aime bien le film, Azariel > J’adore le film, mais dire que c’est une bonne adaptation c’est faire preuve de n’importe quoi-isme quand même . Pour résumer cette première partie en une phrase : il essaie de survivre! Voilà on attaque l’ultime et meilleure partie du roman. Åî”Ý#{¾}´}…ý€ý§ö¸‘j‡‡ÏþŠ™c1X6„Æfm“Ž;'_9 œr:œ8Ýq¦:‹ËœœO:ϸ8¸¤¹´¸ìu¹éJq»–»nv=ëúÌMà–ï¶ÊmÜí¾ÀR 4 ö Du chien? Les oeuvres chroniquées sont disponibles légalement en France. On s’attache beaucoup à cet homme, à sa survie. De tête, il y a « La Route » de Cormac McCarthy très percutant. Et c'est une première pour le thème, donc, que tente ce nouveau long-métrage, nommé Je suis une légende, inspiré du livre de Richard Matheson et remake de Le Survivant. Habitué de mes longues sagas de fantasy, je me demandais si on pouvait, en peu de pages, être totalement immergé dans l’univers. Le jour, il le consacre a réparer les dégâts causés par les vampires, reprotéger sa maison, par exemple en disposant des gousses d’ail… Tous les jours il doit porter les corps des vampires morts dans la fosse. A fortiori, ma réponse est non. est ce que quelqu’un pourrait me dire le nombre de pages de ce roman svp . Je ne parle pas d’une « adaptation fidèle », ni de la qualité-même du film. En aucun cas nous ne feront mention de scan ou de fansub. Au départ Robert Neville lutte contre les vampires en se basant sur ses croyances et sur les mythes liés aux vampires : ail, pieu, croix, miroir… Mais petit à petit il va essayer de trouver une explication rationnelle et donc de s’éloigner de ses préjugés. Je me demande donc si le livre est mieux ou pas, Kameyoko > Le film et le livre ont encore moins à voir ensemble que Je suis une légende et son « adaptation » :p, Le livre est vraiment excellent, sauf si on déteste asimov. Le simple concept du « dernier homme sur Terre » est repris, et c’est tout. Entre le dessin qui ne me plaisait pas trop et le côté horreur qui ressortait par moment, je n'entrais pas dans l'histoire. Ismaël, le narrateur, est mélancolique. Pour moi, l’esprit n’est pas le même. Merci aux lecteurs courageux. Cette « scientificité » ajoute un vrai plus à ce roman. L’auteur nous propose une toute autre vision de son roman. Je trouve que ce changement est là aussi très plausible et correspond bien à ce que l’on peut imaginer que l’on ferait dans un cas comme celui-ci. C’est donc avec une certaine logique que Richard Matheson donne une origine épidémique au vampirisme dans Je suis une légende, roman publié en 1954. Je pense lire ses nouvelles ou Le jeune homme, la mort et le temps pour commencer, j'hésite encore. J’ai lu le livre, je l’ai trouvée très bien mais je ne vois pas de quoi tu parle quand tu dis: (Par chance, la fin alternative dans le dvd arrange tout) . » Je ne vais pas développer au risque de trop en dire et donc de gâcher un peu la surprise. Matheson a réussi la performance de construire une background, un personnage, un message d’une puissance énorme en si peu de page. Cela nous fait voir les évènements précédents autrement. mici Pour ce qui est du film ac Will Smith, dire que c’est une adaptation fidèle ou une bonne adaptation serait pour moi totalement déplacé. PREMIER LIVRE DES MERVEILLES Personnellement, j’ai adoré la fin. Je suis une légende biographie. Pour terminer, j’ajouterais que j’ai lu L’Homme qui rétrécit, du même auteur, sans plus. Pour moi c’est ça qui fait que ce n’est pas une adaptation fidèle. Robert Neville a perdu sa femme et sa fille. Toi, trouves-tu que le film soit une « bonne adaptation » ? Copyright © 2011 - Avenue. Le « Je suis une légende perd sa signification du le livre (pour en donner une autre). le récit ne se concentre pas sur l’action mais sur le héros, ses sentiments, et son développement. Ils sont trop différents. De même pourquoi meurent-ils à la lumière du soleil? Merci à If is dead de m’avoir indirectement motivé à enfin le lire. Pourquoi ont-ils peur du soleil, de l’ail, des croix…. But since I have read this blog on map upd... My travel life has been easier with Garmin Express. La deuxième partie marque la réorientation de sa vie, de son train-train quotidien. Un terrible virus contamine de nombreuses personnes comme sa famille , sa femme et ses fils , les contaminés deviennent très agressifs et assoiffés de sang et les obligent à se cacher de la lumière du jour. D’un point de vue personnel, je vous conseil, je vous conseille la saga des Robots, de Isaac Asimov ( eux aussi très mal adaptés au cinéma ) pour le coté fantastique futuriste/rétro. n'aiamant pas les film d'horreur même si ca n'en pas vraiment un est ce que qq un peu me faire un me trouver un resumé complet de"je suis une légende" car … Peut être l’espoir tenu qu’il reste d’autres humains comme lui. Qu’avez-vous pensé de la fin? Pour en revenir aux vampires, leur société à une vraie importance, dans le film on ne s’intéresse pas à eux. Il a trouvé une raison de survivre encore un peu. Par exemple dans le film le héros n’est pas blond aux yeux bleus, il vit de nos jours, à New York, a un super laboratoire, est dans l’armée, est surprotégé, les créatures ne sont pas forcément typé vampires, il a un chien…. Quand on la lit d'un bout à l'autre, se dégage une unité au niveau du contenu. merci d’avance ! Je sais que ce bouquin est un classique du genre, mais c’est encore des nombreux livres à lire d’une pile qui désemplit de moins en moins, mais il ne m’a jamais vraiment attiré plus que ça… ; d’autant plus que le film ne me disait pas des masses non plus (je ne l’ai donc pas vu…) et qu’il semble avoir eu pas mal de critiques plus que mitigées… L’histoire, sans trop spoiler est la suivante : Au milieu des années 70 une mystérieuse épidémie a décimé la population. Pour moi le must reste vraiment cette dernière page que je trouve très puissante. I did not know the entire benefits of Garmin Nuvi Update. Cependant, l’épidémie a ici une origine humaine : une guerre, que l’on suppose être nucléaire (chapitre 6). Depuis il vit seul chez lui. Particularité : Ne sais rien faire de ses 10 doigts. Pour moi ce film est inspiré par le roman mais c’est pas une adaptation. Je suis une légende de Richard MATHESON, un roman SF indémodable. @Iti1801 : Outre la qualité de ce livre, l’autre gros avantage c’est qu’il fait 230 pages. Au début il n’y connait rien, il se décourage en pensant qu’il n’y arrivera jamais qu’il n’est pas assez doué. De plus Neville est un mec ordinaire qui ne cherche pas à être un héros contrairement à Will Smith qui est un mec de l’armée et qui cherche à sauver l’humanité. Maintenant c’est devenu une sorte de rituel. Le livre est très court : moins de 250 pages, mais pourtant il est extrêmement riche. http://ifisdead.net/livres/les-robots-de-isaac-asimov/, http://www.fant-asie.com/la-route-de-cormac-mccarthy/, http://www.fant-asie.com/critique-les-faucheurs-sont-les-anges-de-alden-bell/, Fire Force – tomes 1 à 4 de Atsushi Ohkubo, Lyla et la bête qui voulait mourir – tomes 1 et 2. !=) Ritw Le 29 Juillet 2012 à 19:44 Culte mais pas barbant pour autant ! Ni une, ni deux je me le suis procuré. Bonne journée à vous et longue vie à fant-asie. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Les 66 livres de la Bible forment un ensemble cohérent. Parce que bien souvent, le livre est nettement mieux que le film. A partir de là, il va s’efforcer, avec ses maigres connaissances de comprendre ce virus et ces êtres. Et pourtant, après avoir lu ce livre, vous comprendrez toute la profondeur de cette phrase. La réponse est OUI! Mais j’avoue ne pas le comprendre. 104.Je suis une légende-Richard Matheson. JE SUIS UNE LÉGENDE. Comme je savais que j’allais finir très prochainement un tome de la saga « La Roue du Temps« , je me suis dit que c’était le bon moment pour le lire. Et, puis je me suis rendue compte que le style évoluait et m'emmenai sur un fil plus complexe. http://www.fant-asie.com/la-route-de-cormac-mccarthy/, Mais comme ça de tête, je n’en vois pas des masses de plus :S les faucheurs sont les anges peut-être : L’Héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton. Je dois bien avouer que j'ai eu du mal à accrocher au début. Depuis il vit seul chez lui. Je suis une légende (I Am Legend) est un roman de science-fiction de l'auteur américain Richard Matheson paru en 1954 et adapté en 1964, 1971 et 2007 au cinéma.. C’est par ici http://ifisdead.net/livres/les-robots-de-isaac-asimov/ :p, oui le livre est genial en revanche le film lui et un peut moin reussi car mieu vau la bonne vielle literrature! On partage ses doutes, ses craintes, sa façon d’aborder cette situation, son humanisme. Et tout découlera de cela. (Par chance, la fin alternative dans le dvd arrange tout) . Pourquoi ce livre : Cela fait 25 ans que je n’avais pas lu ce livre ! Je me pose une question : j’en ai déjà parlé avec Loky, je connais son point de vue. On va le suivre durant près de 3 années jusqu’au dénouement. !=) Ce Robert Neville est au final un homme tout ce qu’il y a de plus commun. Aucun livre n’était En l’espace de quelques mois, les personnes atteintes se transforment en vampire en quête de sang.