Les nuitées passées dans les hôtels classés ont évolué légèrement de 1992 à 2003, en passant seulement de 2334 millions à 2657 millions de nuitées. Le réseau ferroviaire, qui présente des déplacements, généralement sans risques, reste limité et ne dessert que les trois axes déjà cités. Ainsi, les nuitées produites par le tourisme national s’élèvent, d’après cette enquête, à 117 millions de nuitées, dont 80 % pour les vacances, 16% pour les autres loisirs et 4% seulement pour le tourisme d’affaires. Les quelques réductions pratiquées ne sont pas  généralisées. Le tourisme national représente, à notre avis, une demande à potentiel sûr, quelles que soient les conditions internes du pays. Pour les hôtels classés, la hausse est légère et porte le taux à 18 %. Quant aux mesures statistiques fiables, notons qu’une part des nuitées touristiques nationales passées chez les parents, les amis ou dans les logements occasionnels privés échappe à l’enregistrement statistique aussi bien des services de sécurité que de ceux du ministère du Tourisme. 2  Il s’agit de nuitées passées sous tentes à l’occasion de moussems (rassemblements populaires à caractère religieux, commercial et tribal), de festivals ou sur les plages. De plus, les données statistiques des établissements d’hébergement classés peuvent être entachées d’erreurs et leurs déclarations peuvent être faussées (Moudoud, 2000 : 234). Les Types des associations du Microfinance. Elle est pratiqué également par les agents de voyages. Il s’agit généralement d’initiatives privées des hôteliers, en l’absence des organes institutionnels et associatifs concernés. Le taux de participation au printemps 2004 a été à la baisse de 1% dans les deux cas. Bakkali, Mohamed (1997), Droit du tourisme au Maroc : étude analytique et critique, Tome 1 : Organisation du phénomène touristique, Rabat (édition arabe). Il intervient comme élément essentiel des plans anticrise et s’est vu accorder, durant les deux dernières années (2003-2004), une importance relative, aussi bien de la part des responsables du tourisme que des opérateurs touristiques privés. 39Du point de vue professionnel, les agences de voyage nationales s’orientent vers le tourisme international, qui draine une plus value plus importante que celle du tourisme national. Berriane, Mohamed (1994), « Tourisme national et Tourisme international au Maroc : une réelle complémentarité », Téoros, vol. 10Les villes les plus touchées par cette crise sont Agadir et Marrakech. La sardine Pilchardus marocaine est un produit délicat, nutritif et sain. , les taxis…, en évitant de manifester le désintérêt pour la clientèle nationale en haute saison. Source : Nos calculs, à partir des données du ministère du Tourisme marocain pour les années 1993 et 2000. Pour mobiliser lépargne publique, il faut dabord modifier et adapter les réglementations locales en la m… Si vous habitez un autre pays ou une autre région, veuillez choisir la version appropriée de Tripadvisor pour votre lieu de résidence dans le menu déroulant. L’écart dégagé des arrivées du tourisme international dans les hôtels classés est de 29,42 %, au moment où celui-ci se porte bien en raison du climat politique favorable et de la relance des migrations de loisirs sur toutes les destinations touristiques mondiales. Ces résultats sont le fruit de campagnes promotionnelles, souvent isolées, en faveur des nationaux, lancées par les professionnels du tourisme, sous forme de forfaits à prix réduits pour les familles marocaines, pour sauver les saisons touristiques hivernale, printanière et estivale et ainsi rentabiliser les investissements hôteliers et ce, bien que cette clientèle ne soit jugée ni meilleure, ni pire que celle des autres pays4. En 2003, il a détrôné le marché français, considéré comme marché touristique traditionnel pour le Maroc, en représentant 33,8 % du total des parts des arrivées des marchés touristiques, suivi en deuxième place par le marché français avec 32,6 %. Source : Ministère du Tourisme, statistiques annuelles de 1994 à 2003. La pseudo-privatisation de certaines plages du nord du pays n’est qu’une entrave au développement du tourisme national. Source : Nos calculs, à partir des données du ministère du Tourisme marocain. Sur le plan organisationnel, le rôle des offices du tourisme (Délégation du tourisme) et des syndicats d’initiatives ne répond pas aux besoins et aux attentes des nationaux. Cet esprit est nourri d’une culture traditionnelle en conflit avec un système de développement économique exogène ; comme l’explique Mimoun Hillali (1999 : 35-36), « au niveau national, elles [les sociétés traditionnelles] passent pour être des « laissées pour compte […] [et] au niveau international, les nations où subsistent des sociétés traditionnelles occupent une place périphérique et sont qualifiées de sous-développées. Aller au contenu. La première opération de Kounouz Biladi a eu lieu du 14 avril au 18 mai 2003, sur une durée d’un mois seulement, qui coïncide en réalité avec la haute saison printanière, suivie d’une campagne timide à l’été 2003, et de deux autres campagnes au printemps et à l’été 2004. Le mot Bazariste désigne le commerçant de ces produits. Les endroits incontournables où manger, boire et festoyer. Du point de vue professionnel, les agences de voyage nationales s’orientent vers le tourisme international, qui draine une plus value plus importante que celle du tourisme national. En principe, différents critères peuvent être mobilisés pour classer les associations de microcrédit (1).Comme le montant des crédits est plafonné en vertu de la loi, le nombre des clients servis peut donner une idée sur le poids de chaque Association. Sa part a augmenté, quand celle du tourisme récepteur a régressé. Or, la quantification et l’encadrement restent difficiles. Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube. Parmi les écoles de tourisme au Maroc, on cite l'Institut Supérieur International du Tourisme qui … (Barcelone) et l’Institut Interstrategic (Casablanca), en collaboration avec IPK international (Munich). 9   À remarquer qu’il y avait, au 31 décembre 2003, 632 établissements hôteliers classés. Ils se traduisent, à notre avis, par une fréquentation massive des établissements hôteliers classés par les nationaux. Une fois identifiés, il est plus facile de démarcher les prestataires avec lesquels il est possible de travailler et de chercher comment proposer un tourisme 4 saisons, annuel. 7Au Maroc, les migrations de loisirs ont pris de l’ampleur depuis le milieu des années 1980, par l’adoption de certains comportements du touriste étranger par les nationaux. 15Les Marocains sont ainsi appelés à investir dans le développement touristique de leur pays. II-Le tourisme culturel au Maroc 1-Le tourisme culturel au Maroc 2- Les composantes de l’offre de tourisme culturel au Maroc III- la valorisation du patrimoine ... Ce type de tourisme est intéressant à plusieurs point de vue. Cette tendance s’est affirmée depuis l’époque du protectorat français, pour permettre aux seuls fonctionnaires de l’administration civile et militaire locale et ressortissants français, en visite au Maroc, de passer des vacances, en encourageant la réalisation de relais, de gîtes d’étape et de centres d’estivage (Bakkali, 1997 : 74). Le rôle de l’État, notamment les collectivités locales, est de conserver et de gérer à bon escient le patrimoine touristique naturel et d’assurer son exploitation, comme domaine public de l’État, par tous les visiteurs sans exception, qu’ils soient nationaux ou étrangers. Il peut également servir d’alternative en cas de régression de la fréquentation touristique internationale ou un outil compensatoire du tourisme international en période de basse saison. En effet, d’autres formes de déplacements habituels en vacances utilisent les hébergements chez la famille, les amis et les particuliers (logement chez l’habitant, location de maison et d’appartement privé et sous la tente. 12  Ce sont les commerces des produits d’artisanat. De plus, les données statistiques des établissements d’hébergement classés peuvent être entachées d’erreurs et leurs déclarations peuvent être faussées (Moudoud, 2000 : 234). Ainsi, ils attendent que les revenus augmentent, que les villes ne supportent plus leurs habitants, que les comportements des citadins marocains changent pour devenir comme ceux des occidentaux, que les enfants exercent des pressions sur les parents et que l’étau des visas se resserre davantage, pour déclencher le mouvement de déplacements des nationaux à l’intérieur du pays. Cette vision recommande un intérêt particulier au développement de ce créneau du tourisme marocain, sans trop préciser les moyens d’y parvenir. l’ONMT (office national du tourisme et de l’artisanat) encourage la présence du tourisme marocain, … Le marché italien occupe la troisième place avec seulement 6,3 % (tableaux 3 et 4). I. 5  Étude réalisée par le consortium : le cabinet T.H.R. Exemple : s’accorder pour proposer des interactions avec certains prestataires ou des packs Hébergements avec un panel d’activités au choix et le transport (en commun, taxi ou location) compris. Tableau 4 – Ecarts dégagés des arrivées et des nuitées touristiques dans les hôtels classés en 2000. Berriane, Mohamed (1978), « L’espace touristique marocain », Thèse de 3e cycle, Université de Tours. Les risques d’accidents, dus à l’état des routes et aux excès de vitesse, rebutent un grand nombre de personnes à prendre ces voies. Une circulaire du ministre du Tourisme a été adressée aux établissements d’hébergement pour accorder une réduction de 25 % sur les prestations d’hébergement à partir de la deuxième nuitée pour les Marocains et les résidents étrangers au Maroc et de 50 % pour les militaires et les anciens combattants. Nombreuses sont les manifestations de ce genre en 2004. 14Par contre, les taux moyens d’accroissement annuel des arrivées et des nuitées touristiques du tourisme national se sont sensiblement améliorés pour la période allant de 2000 à 2003 ; ils sont respectivement de 4,65% et de 5,4 %, avec un ralentissement de la croissance des nuitées en 2002 de 2,2% (tableau 3). Le champ de dunes de l’Erg Chebbi au Sahara ondule le long de la frontière méridionale du Maroc, près du petit village berbère de Merzouga. Un total de plus de 5,4 millions de touristes ont visité le Maroc au premier semestre 2019, en progression de 6,6% par rapport à la même période un an auparavant avec +6,2% pour les touristes étrangers (TES) et +7,1% pour les Marocains résidant à l’étranger, selon l’Observatoire du tourisme. Tableau 5 – Estimation des arrivées et des nuitées touristiques dans les hôtels classés, de 2000 à  2010. Le tourisme national pourrait être estimé à 40 % du volume des nuitées touristiques, si l’on considère la fréquentation des établissements d’hébergement non homologués (Berriane : 2002). Tripler le … Tableau 1 -  Variation annuelle des arrivées et des nuitées touristiques du tourisme national dans les hôtels classés, de 1994 à 2003. 27Si le Contrat-Programme 2001-2010 qui lie le Gouvernement et la Fédération du Tourisme de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc a omis le tourisme intérieur, l’accord d’application de l’accord- cadre 2001-20107lui a réservé un intérêt qui consiste en l’organisation de fins de semaine et de packages par le biais d’opérations promotionnelles, tout en impliquant les secteurs clés capables de relancer ce type ce tourisme: les compagnies de transport aérien, ferroviaire et terrestre, les fédérations nationales des agents de voyages et de l’industrie hôtelière. 22L’étude de la stratégie d’aménagement touristique – dans son scénario retenu (Ministère du Tourisme, 1996 : 52 et 58) – a estimé la demande interne à 18 millions de nuitées en 2005 et à 23 millions en 2010, toutes catégories d’hébergement confondues. Sur le plan organisationnel, le rôle des offices du tourisme (Délégation du tourisme) et des syndicats d’initiatives ne répond pas aux besoins et aux attentes des nationaux. La première campagne du printemps 2003 vient après la persistance des effets des événements du 11 septembre 2001, le taux d’occupation des hôtels de Marrakech n’a pas dépassé 46 % au mois de mars contre 48,3 % au mois de février 2003. Ministère du Tourisme marocain (2002), Étude sur le tourisme intérieur, Direction de la planification et de la coordination de la promotion, Rabat, 59 p. Moudoud, Brahim (2000), « Production et gestion du tourisme de montagne au Maroc », thèse de doctorat, Université Joseph Fourier, Grenoble 1. L’importance de ce créneau incite la tenue de statistiques des arrivées et des nuitées des hôtels non classés et des autres types d’hébergement privé, qui ne sont pas considérés dans les rapports de certaines délégations régionales du tourisme. La liste ci-dessous présente d’autres catégories de tourisme. Les responsables manifestent à chaque occasion le souhait de voir se développer un tourisme national, ce qui peut épargner les doléances et les pressions des promoteurs privés. 29L’étude répertorie trois types d’hébergement : 3114 % – autres hébergements payants ; 3211 % – hébergement hôtelier classé. Longtemps considéré comme le parent pauvre du tourisme marocain, le tourisme national ne fait parler de lui qu’en période de crise du tourisme international. Seul le tourisme interne a résisté à la régression annuelle sur les trois dernières années. Les souks marocains sont riches de toutes sortes d'objets artisanaux, voire pour certains plus spécialisés, d'objets high tech. Degré d’adhésion de la profession à la campagne Kounouz Biladi, Les limites de développement du tourisme national, http://journals.openedition.org/teoros/docannexe/image/1506/img-1.jpg, http://journals.openedition.org/teoros/docannexe/image/1506/img-2.jpg, http://journals.openedition.org/teoros/docannexe/image/1506/img-3.jpg, http://journals.openedition.org/teoros/docannexe/image/1506/img-4.jpg, http://journals.openedition.org/teoros/docannexe/image/1506/img-5.jpg, Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, Catalogue of 552 journals. A digital resources portal for the humanities and social sciences, Le tourisme national et les crises du tourisme international, Le tourisme intérieur : un créneau difficile à cerner, Le tourisme national : solution partielle ou leurre économique pour les crises touristiques Internationales, L’évolution des arrivées et des nuitées touristiques, Prévisions et réalisations de l’étude de la stratégie d’aménagement touristique, La mesure de la demande du tourisme national. Quant aux années 2002 et 2003, au chapitre des arrivées enregistrées dans les hôtels classés, leur part a franchi pour la première fois la barre de 30 % pour atteindre, respectivement, 33,8 % et 23,8 % du volume global de l’activité touristique en 2003 (tableau 2) et les taux d’accroissement annuel des arrivées et des nuitées étaient respectivement de 5 %, 6,6 % et de 2,2 %, 8,3 %. 12En référence aux statistiques des arrivées et des nuitées touristiques du tourisme des Marocains (Ministère du Tourisme marocain, 1985), nous constatons que ce type de tourisme présente une évolution lente de 1985 à 2000, avec des taux moyens d’accroissement annuel, respectivement de 2,0 % et de3,8 %. C’est à l’été 2004 que l’on constate une hausse du taux de participation à la campagne Kounouz Biladi. 33Ces chiffres donnent matière à réflexion et montrent l’importance du volume des déplacements des Marocains et la nature de la consommation des hébergements par cette demande. 13Toutefois, l’analyse de l’évolution du tourisme national au Maroc a démontré qu’il n’est pas affecté par les dernières crises du tourisme international, à savoir : les événements du 11 septembre 2001, la guerre  contre les Talibans, la deuxième guerre de l’Iraq, les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca et du 11 mars 2004 à Madrid (tableaux 1 et 3). Elles ont vu la fréquentation de leurs établissements d’hébergement diminuer au point d’atteindre un seuil très bas. Elles sont appelées à investir davantage dans le tourisme national et à faire des efforts pour le hisser au rang qu’il mérite par la diversification du produit touristique national (Ezaïdi, 2001 : 66), d’autant plus que d’autres prestataires de services sont appelés à revoir leur comportement vis-à-vis du client national : les restaurants, les cafés, les Bazars. En effet, le Maroc, pays en développement, a fondé sa politique touristique sur la base d’un tourisme récepteur et ce, depuis l’instauration de celle-ci au cours du plan triennal de développement économique et social 1965-1967. . 11   Office national marocain du Tourisme, publications pour la campagne Kounouz Biladi (2003 et 2004) et Ministère du Tourisme, Capacité d’hébergement et nombre d’agent de voyages au 31 décembre 2003. L e Maroc est sans nul doute au premier rang de ces contrées favorisées qui offrent tout ce que le touriste le plus exigeant peut souhaiter : la diversité des paysages, le pittoresque de l’ambiance humaine, un riche patrimoine monumental et artistique.. Mais ce qui est unique c’est son climat. Les taux de participation à cette campagne des établissements d’hébergement et des agences de voyages ont été, au printemps 2003, respectivement de 16%, des agences de voyages mères. Le tourisme national, dénommé encore tourisme domestique, intérieur ou interne, constitue un apport considérable au développement économique régional par la répartition d’une part des richesses nationales. La situation de 1996 à 2000 n’a par ailleurs présenté aucune perturbation du flux touristique international. La revue Téoros est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International. 40Les migrations de loisirs et les déplacements des nationaux occupent une large frange de la population marocaine. Le taux de participation au printemps 2004 a été à la baisse de 1% dans les deux cas. Il est même enraciné dans les esprits que ces organismes sont réservés à servir le touriste étranger. La sardine Pilchardus marocaine : Producteur et exportateur de la sardine et occupe le 17e rang mondial en termes de richesse halieutique. Ainsi, ils attendent que les revenus augmentent, que les villes ne supportent plus leurs habitants, que les comportements des citadins marocains changent pour devenir comme ceux des occidentaux, que les enfants exercent des pressions sur les parents et que l’étau des visas se resserre davantage, pour déclencher le mouvement de déplacements des nationaux à l’intérieur du pays. 4  Vie touristique africaine, « Le tourisme national : une clientèle ni meilleure, ni moins bonne que celle des autres pays », bimensuel touristique, no 430 du 5 septembre 1991, p. 18. À l’heure des fermetures des frontières et des incertitudes, il est difficile de se projeter dans cette nouvelle économie «post-corona» qui bouleverse notre manière de voir les choses et d’appréhender notre avenir, spécialement en ce qui concerne le secteur du tourisme, a fortiori dans les pays dépendants de ce secteur, dont le Maroc. 15La part des arrivées du tourisme intérieur dans les hôtels classés en 2001 était de 26,6 %, avec une augmentation de 3,4 % par rapport à 2000. Le réseau ferroviaire, qui présente des déplacements, généralement sans risques, reste limité et ne dessert que les trois axes déjà cités. THEME DES VOYAGES TYPES DE TOURISME 1. INTRODUCTION 1- Les différentes formes de tourism au Maroc. En ce qui concerne la part de chaque marché, le tableau 3 renseigne sur l’importance des arrivées du marché national par rapport aux autres marchés touristiques. 2En effet, le Maroc, pays en développement, a fondé sa politique touristique sur la base d’un tourisme récepteur et ce, depuis l’instauration de celle-ci au cours du plan triennal de développement économique et social 1965-19671. 23Quant à l’hôtellerie classée, cette étude a prévu un accroissement de sa part de la demande interne d’environ 2,2 %, sur la base de l’évolution des années précédentes. Le total des agences de voyages du Maroc, y compris les succursales, est de 715 agences. Doubler la capacité. Ils représentent un volume de visiteurs nationaux difficilement quantifié, qui peut à notre avis se situer aux environs de 50 % et même davantage (Moudoud, 2000 : 254). Par contre, de 2000 à 2003, les variations semblent incohérentes avec de fortes variations en 2001 et en 2003. Ministère du Tourisme (1996), Étude de la stratégie d’aménagement touristique : Stratégie de développement et programme d’action, Rabat, Rapport final, Urbaplan, avril, 219 p. Ministère du Tourisme marocain (1985-2003), Le secteur touristique : Statistiques, Direction de la planification et de la coordination de la promotion, Rabat, de 1985 à 2003. A l’époque de la publication de ce texte, Téoros était une revue de transfert. « Les recettes générées par les non-résidents ayant séjourné au Maroc se sont situées en 2017 (hors transport international) à près de 71,9 milliards de dirhams », précise le ministère du tourisme. La reprise du tourisme international relègue le tourisme domestique au second rang. En 1989, le colloque franco-marocain sur le tourisme social a été une occasion pour annoncer des mesures en faveur du tourisme national. Que visiter au Maroc Un passage au souk est inévitable durant votre séjour en hôtel au Maroc. Toutefois, les estimations de l’étude de la stratégie d’aménagement touristique (Ministère du Tourisme, 1996) élaborée en 1996 n’ont pas encore été atteintes (tableaux 4 et 5).

Vol Rapatriement Air France Madagascar, Musée Guimet Boutique, Maison à Vendre St Vaast-la-hougue, Entre Nous Tiret, Hôtel Bel Air, Visiter Le Mexique En 15 Jours,